0 %

NOUVEAU
Artistique

Marionnettes et corporalité

Dates

Du 16 au 18 mai 2018

Horaires

9 h 30 – 12 h 30 / 13h30 - 17h

Durée du stage

3 jours – 21 heures

Lieu

Lespas (Saint Paul)

Public

Professionnels du spectacle, marionnettistes, comédiens, danseurs, circassiens… Artiste ayant déjà une pratique de la scène.

Pré-requis

Objectifs

Faire connaître et transmettre les arts de la marionnette et les arts associés.
En trinôme ou binôme, pratiquer la manipulation à vue avec des marionnettes à contrôles, sur table ou dans l’espace.
Acquérir certains fondamentaux, comme la dissociation, l’attitude corporelle, la maitrise du regard, la précision des gestes et des mouvements.
Créer sur le vif, improviser, s’investir dans le jeu théâtral.
Prendre conscience de l’autre, de sa corporalité, dans un objectif commun : faire vivre la marionnette.
Etre à l’écoute, observer, analyser le travail de l’autre et de soi même ; être en mesure de développer son sens critique.

Formateur

Eric Domenicone et Vincent Legrand, co-metteurs en scène du spectacle PLANETE et respectivement directeurs artistiques de la Soupe Cie et du Théâtre des Alberts.

Information

Nombre maximum de participants : 12

Tarif / personne

750€
Inscription / Financement

Contenu détaillé

Contexte :

La mise en place de cette formation s’inscrit dans le nouveau projet artistique du Théâtre des Alberts sur les années à venir. Il s’agit de travailler à la pérennisation des arts de la marionnette à la Réunion, à sa transmission et à l’accompagnement de formes et de structures émergentes. Cette démarche vise également à créer et maintenir des liens étroits avec des marionnettistes renommés au niveau national ou international pour poursuivre ces objectifs.

Ce stage préfigure donc une série de formations qui permettra d’aborder différentes techniques comme le théâtre d’ombre, le théâtre d’objets, la marionnette à gaine, la marionnette à fils....

 

Objectifs :

Faire connaître et transmettre les arts de la marionnette et les arts associés.

En trinôme ou binôme, pratiquer la manipulation à vue avec des marionnettes à contrôles, sur table ou dans l’espace.

Acquérir certains fondamentaux, comme la dissociation, l’attitude corporelle, la maitrise du regard, la précision des gestes et des mouvements.

Créer sur le vif, improviser, s’investir dans le jeu théâtral.

Prendre conscience de l’autre, de sa corporalité, dans un objectif commun : faire vivre la marionnette.

Etre à l’écoute, observer, analyser le travail de l’autre et de soi même ; être en mesure de développer son sens critique.

 

Contenu détaillé et déroulé :

Accueil, rencontre et partage des impressions. Mise en condition.

Echauffement, acquisition ludique d’un état de concentration permettant le travail en groupe.

Exploration des marionnettes : structure, articulation, poids, centre de gravité, précision du regard, amplitude des mouvements. Technique de fabrication.

Exercices de manipulation, précision des gestes de la marionnette, de ses mouvements, sa marche, sa tenue…

Travail sur la relation entre les manipulateurs et la marionnette : synchronisation et positionnement des corps dans l’espace.

Recherche d’une thématique et mise en œuvre de saynètes : écriture et improvisations en groupe de 3 manipulateurs.

Des supports pédagogiques viendront renforcer les séances : marionnettes d’atelier, marionnettes de spectacle, livres et revues, extraits vidéo…

 

Marionnettes utilisées :

Les marionnettes d’atelier utilisées sont appelées « marionnettes sur table » ou « marionnettes à contrôles ».

Elles sont équilibrées et mesurent entre 60 cm et 80 cm. Elles sont articulées au cou, épaules, coudes, poignets, hanches et genoux.

Ces marionnettes sont fréquemment manipulées à 4 ou 6 mains dans un souci de rigueur et de précision. Ainsi, marionnettes et manipulateurs ne font qu’un, un seul mouvement en harmonie, un corps dansant.

 

Le site du Théâtre des  Alberts