0 %

NOUVEAU
Médiation culturelle

Les enjeux des résidences de plasticiens

Dates

Les 2, 5, 6, 7 et 8 décembre 2016

Horaires

9h-12h30 / 13h30-17h

Durée du stage

5 jours - 35 heures

Lieu

Saint-Denis

Public

Toute personne travaillant avec des artistes plasticiens de manière régulière ou occasionnelle : responsables d'institutions culturelles, chefs de services et agents des collectivités (culture, social, développement touristique, communication), responsables d'associations culturelles, médiateurs culturels.

Pré-requis

Objectifs

• Connaître et maîtriser les enjeux spécifiques d'une résidence de plasticiens ;
• L'objectif général de cette formation est de permettre aux techniciens de collectivités territoriales et à toute personne travaillant avec des artistes plasticiens de distinguer les différentes formes d’accueil en résidence ;
• Savoir définir son projet, les procédures de sélection et les moyens d’accompagnement des artistes à mettre en œuvre pour le bon déroulement de ces temps de recherche, d’expérimentation, de création et de rencontre avec les publics et le territoire ;
• Comprendre le cadre légal d'une résidence dans le secteur des arts visuels, et d'identifier les facteurs de réussite basés notamment sur la compréhension mutuelle des enjeux pour un artiste-auteur, pour l'organisateur et pour le territoire ;
• Identifier et être capable d’exploiter les atouts et les effets de ce type d’action pour la politique culturelle d’un territoire ;
Elle aborde également le cadre juridique et fiscal lié à l'activité professionnelle de l'artiste auteur, ainsi que les obligations sociales et contractuelles des parties.

Formateur

Laurent Moszkowicz (Paris)

Information

Nombre maximum de participants : 12

Tarif / personne

1000 €
Inscription / Financement

Contenu détaillé

Journée 1

Etat des lieux du secteur des arts plastiques et de la condition socioprofessionnelle et économique des artistes plasticiens

Intervenants : Laurent Moszkowicz

Les objectifs :

- Aider les participants à mieux comprendre l’environnement professionnel de l’artiste plasticien.

- Comprendre les conditions d’exercice d’une activité artistique professionnelle.

- Identifier les formes de rémunération et l’économie de l’artiste plasticien.

- Posséder des éléments d’information sur la situation des artistes et des arts plastiques en Métropole et à la Réunion.

Introduction :

Les particularités du secteur des arts plastiques par rapports aux autres formes artistiques, notamment le spectacle vivant.

Différences et similitudes entre les deux secteurs en terme d’organisation, de représentativité, de réglementation de l’activité, de financement et de mode de rémunération des artistes.

Echanges entre les participants

  1. Organisation et structuration du secteur des arts plastiques

-Éléments d’information sur la situation des artistes et des arts plastiques en Métropole et à la Réunion.

  1. L’artiste et son environnement

-Partenaires sociaux

-Partenaires commerciaux et de diffusion

-Privé

-Institutionnels

          2 L’économie de l’artiste

-Le revenu principal d’un artiste auteur

-Les revenus accessoires à l’activité principale

-L’accès à la formation et à l’information professionnelle

           3 Les compétences de l’artiste

Tout au long de sa carrière, de ses recherches et de ses expériences de diffusion, un artiste devra déployer une quantité importante de compétences regroupées en trois champs :

- Les compétences artistiques ;

- Les compétences liées à la diffusion et la vente de son travail ;

          -Les compétences administratives.

Echanges entre les participants

 

Journée 2

La conduite d’un projet de résidence

Intervenants : Laurent Moszkowicz

Les objectifs:

- Savoir définir son projet, les procédures de sélection et les moyens d’accompagnement des artistes à mettre en œuvre pour le bon déroulement de ces temps de recherche, d’expérimentation, de création et de rencontre avec les publics;

- Encourager les bonnes pratiques ;

- Favoriser les échanges entre les porteurs de projets.

1-Qu’est-qu’une résidence d’artiste ?

La notion de résidence recouvre des situations qui peuvent être très diverses, quant à la durée, quant aux partenaires et quant à son objet.

Analyse de la circulaire du ministère de la culture, du 8 juin 2016, relative au soutien d’artistes et d’équipes artistiques dans le cadre de résidences.

2 -Les objectifs des résidences d’artistes

Pour la structure (collectivité territoriale, institution publique, privée, association…) qui met en œuvre un projet de résidence, les objectifs peuvent être multiples, qu’il s’agisse de valoriser un patrimoine naturel ou culturel, de favoriser la création d’œuvres contemporaines ou leur présentation.

Pour l’artiste, la résidence est le moyen d’expérimenter et de créer, dans un cadre de travail différent, et avec des moyens dont il ne dispose pas habituellement. Elle peut être aussi l’occasion de faire connaître sa démarche et ses œuvres.

3- Le contexte local, la mise en relation avec les acteurs et les ressources du territoire, les réseaux  à mobiliser.

Le territoire et ses acteurs sont des relais essentiel de la mise en œuvre et de la réussite d’une résidence. Les artistes y trouvent un espace de recherche, de questionnement et d’expérimentations dynamiques centrés sur l’expérience humaine et le sens. Cette présence artistique permet d’exprimer la singularité d'un territoire et de fédérer des énergies autour de projets partagés.

4 - La nature de la création encouragée

Atelier: Chaque participant aura à identifier et formuler l’objectif d’une résidence d’artiste adaptée aux missions et mandats des structures porteuses, ainsi qu’au contexte territorial et aux caractéristiques insulaires de la Réunion.

 

           Journée 3

           La conduite d’un projet de résidence (suite)

5- La sélection des candidats

- Jury/commission/conseil consultatif

- Les conditions d’éligibilité

- Les critères

Mise en situation et présentation de dossiers d’artistes et d’outils destinées à faciliter la tenue d’un jury

6 - La durée du séjour

7 - Les conditions d’accueil

8 - Les moyens humains et les compétences (orientation et planification de la résidence, accueil, réalisation, coordination de fin de résidence, encadrement artistique).

9 - Les moyens matériels et financiers : les partenaires financiers et l'élaboration du budget

10 - L’engagement attendu de l’artiste

Atelier : Rédaction d’un appel à candidature

 

Journée 4

La propriété intellectuelle et la contractualisation d’une résidence

Intervenant : Laurent Moszkowicz et à distance Audrey Boistel, juriste spécialisée dans les droits d'auteur et le droit du travail

Les objectifs:

- donner des outils pour contractualiser sa résidence dans le respect du statut de l’artiste

- Encourager les bonnes pratiques

- Favoriser les échanges entre les porteurs de projets

Contenu :

-Rappel relatif au droit d'auteur et éléments de droit du travail ;

-L’artiste et ses œuvres

 La propriété corporelle et incorporelle sur les œuvres créées en résidence

-La cession des droits de l’artiste sur ses œuvres

-Distinction entre les modes de rémunération d’un artiste auteur par un diffuseur ; d’un créateur par son client ou commanditaire et des artistes du spectacle recrutés sous contrat de travail à durée déterminée (dits "contrat d'usage") par des producteurs ou organisateurs de spectacles ;

-Principes du droit du travail et des droits d’auteur et exemples d’application rencontrés dans des résidences ;

-Le point de vue réglementaire, les limites entre le contrat de résidence, le contrat d’exposition, le contrat d’édition, le contrat de travail.

-Clarification des termes : Bourse, allocation, indemnités, notes de frais…

-Les obligations des diffuseurs ;

-Les points de vigilance de la contractualisation : définition de la résidence, droits et obligations de chacune des parties, bien différencier les contrats d’exposition, animation d’ateliers etc..

-Lecture commentée d'un contrat de résidence : les modalités de production ou de coproduction entre l’artiste et la résidence et  les modalités d’organisation d’une exposition ou de l'édition d’une publication dans le cadre de la résidence.

A l’issue de la formation les participants seront capables de comprendre les mécanismes contractuels adaptés à chaque situation d’accueil et de rédiger les principaux articles d’un contrat de résidence ;

 

Journée 5

La conduite d’un projet de résidence et les relations aux publics

1-Les collaborations avec l’Education Nationale et les acteurs culturels du territoire.

2-Rencontres avec le public

Dans quel cadre peuvent intervenir les échanges avec le public (cours, conférences, ateliers, médiation) ? (Circulaire activités accessoires, 16/02/2011 MDA)

Les incidences du statut fiscal des artistes sur le mode de rémunération

Les obligations des diffuseurs vis-à-vis des organismes sociaux

3-L’artiste, l’œuvre et les publics

Quel rôle peut jouer l’artiste dans la production et l’échange de savoirs ?

-Présentation de la démarche ;

-Présentation d’étapes de travail ;

-Rencontres avec des publics spécifiques.

4-L’exposition de fin de résidence

Les contrats sont en général relativement peu loquaces sur cet événement.

Or, c’est le point d’orgue du séjour et il est susceptible d’être le théâtre de nombreux imprévus plus ou moins dommageables. Il est donc utile de prévoir dans un contrat spécifique, aussi précisément que possible, les modalités qui l’entourent.

-Le dossier de médiation

-La médiation

5-L'édition d’une publication dans le cadre de la résidence

Atelier : comment valoriser une résidence

Travail collectif

Produire un argumentaire présentant les effets levier de la mise en œuvre d’un dispositif de résidence et son incidence sur des politiques de développement culturel, mais  également l’impact que cela peut produire en termes de développement social, éducatif, économique…