0 %

NOUVEAU
Artistique

Le jeu en masque - En partenariat avec la P'tite Scène qui Bouge

Dates

Du 12 au 23 octobre 2020

Horaires

09h00- 12h00 et 13h30 -16h30

Durée du stage

10 jours – 60 heures

Lieu

Le LAB - Les Agités du Bokal au Tampon

Public

artistes-auteurs, comédiens, demandeurs d’emploi, des bénévoles lecteurs, conteurs…

Pré-requis

Comédiens expérimentés ou non en jeu masqué. Outre une expérience professionnelle de la scène, c'est surtout la motivation qui sera prise en compte.

Objectifs

● Donner aux stagiaires des techniques directement utilisables pour la création de personnages au travers du jeu masqué.
● Être capable de se placer dans l'espace, d'équilibrer un plateau par rapport à un choeur, de créer avec un masque un personnage théâtral crédible et autonome, d'improviser avec ce personnage, seul et en groupe.

Formateur

Christophe PATTY, professeur au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. D’après la méthode initiée par MARIO GONZALEZ.

Information

Nombre maximum de stagiaires : 8

Handicap : Accessibilité PMR : oui (autre handicap nous consulter)

Tarif / personne

2000€
Inscription / Financement

Contenu détaillé

CONTENU ET CALENDRIER PRÉVISIONNEL :
 

Jour 1

●      Discussion autour des attentes et des objectifs de chaque stagiaire.

●      Mise en place de l’espace de jeu.

●      Mise en pratique.

Notre base de travail quotidien s’articulera autour de trois exercices :

●      Le masque neutre

●      L’improvisation vocale collective

●      L’adresse au public à partir d’un texte ( monologue, chanson, poème )

Ces exercices seront au début pratiqués sans masque.

 

Jour 2

Perfectionnement de l’apprentissage des règles de jeu et du langage commun.

 

Jour 3

Introduction du masque neutre dans l’exercice du Chœur.

Couvrant la totalité du visage, le masque neutre est une feuille de cuir percée de deux trous. C’est avec cet outil que les stagiaires pourront préciser et simplifier leurs actions, travailler l’écoute, la respiration, le calme et la présence.

 

Jours 4 et 5

Introduction du masque de caractère.

Le masque ajouté à l’acteur créé un personnage : Une entité théâtrale et autonome.

La naissance du personnage.

Cette phase de travail est individuelle. Chaque stagiaire choisit un masque et face aux autres, peu à peu, par des choix précis, il opère un transformation vocale, physique, rythmique et découvre un être insoupçonné.

En fonction de leurs désirs, les stagiaires pourront essayer un ou plusieurs masques.

 

Jour 6

La silhouette du personnage.

Elaboration de la silhouette du personnage à l’aide de volumes.

Il s’agit de construire, d’inventer la forme du personnage en fonction du masque.

Tous les personnages ne nécessitent pas l’ajout de volumes. Parfois la transformation physique suffit à masquer le corps de l’acteur.

 

Jour 7

Les entrées

Dans la réalisation sérieuse d’un objectif, l’imprévu, l’accident et l’erreur deviennent des situations qu’il convient de voir, d’accepter et de jouer. Toute émotion ressentie donne une matière à explorer et à transposer.

Chaque stagiaire entre pour réaliser un objectif simple. Ce travail individuel permet de focaliser l’attention sur le personnage, de développer l’univers poétique de chacun, de préciser sa voix, son expression corporelle.

 

Jours 8, 9 et 10

Ces trois jours seront consacrés à l’évolution des personnages.

Au travers des exercices pratiqués auparavant et des désirs personnels, les personnages se rencontrent et improvisent seuls, en duo ou en groupe.

Le dernier après-midi peut être l’occasion d’une séance ouverte.

La session sera clôturée par un temps de bilan avec les stagiaires.